Tags and filters

Search results

8 item(s) found Sort by
  1. Anatomie martienne: après seulement deux ans de surveillance sismique, la structure interne de la planète rouge révélée

    Publishing date:

    July 25, 2021

    Avant la mission Insight de la NASA opérée par le JPL, la structure interne de Mars était encore mal connue, étudiée grâce aux images des satellites en orbite martienne et à l’analyse des météorites martiennes. Depuis début 2019 et le succès du déploiement du premier sismomètre martien, l’expérience SEIS, les scientifiques ont collecté et analysé les données sismiques d’une année martienne, soit presque deux années terrestres, qui nous donnent des indications directes sur la structure de Mars, et donc sur sa formation et son histoire.

    Associated tags:

  2. Why is there so little water left on Mars?

    Publishing date:

    June 24, 2021

    Mars is known for its thin atmosphere, where CO2 dominates and provides most of the atmospheric mass and pressure. In fact, the pressure is similar to that in the Earth’s stratosphere, which is a layer of the atmosphere, at more than 30km above the surface.

    Associated tags:

  3. Voyage dans le voisinage du Soleil

    Publishing date:

    July 14, 2021

    Combien d’étoiles sont dans le ciel ? Cette question taraude de nombreuses personnes depuis l’aube de l’humanité. Notre étoile le soleil est une étoile parmi tant d’autres qui, rassemblées dans l’espace, constituent cet immense ensemble qu’est notre galaxie, la Voie lactée. On estime que la Voie lactée s’étend sur 100 000 années-lumière et contient environ 150 milliards d’étoiles. Cependant, toutes ne sont pas observées et répertoriées, loin de là.

    Associated tags:

  4. Quand étudier les séismes de Mars permet des prouesses techniques inédites

    Publishing date:

    June 3, 2021

    La NASA vient d’annoncer une grande première pour une mission spatiale de planétologie, en l’occurrence avec la mission InSight qui s’est posée sur Mars en 2018 : le nettoyage d’un panneau solaire par une action autre que le vent ou via les conditions naturelles à la surface de la planète.

    Associated tags:

  5. Comment le vivant s’adapte dans l’espace

    Publishing date:

    April 19, 2021

    Jadis, les grands explorateurs, navigateurs, conquérants de l’impossible ont parcouru des distances incroyables au travers des mers et océans, propulsés par leurs progrès techniques. Les terres inexploitées et inexplorées par la civilisation ont de ce fait « disparu » de la surface du globe. Aujourd’hui, les astronautes s’élèvent dans l’espace et séjournent six mois en orbite de la Terre à bord de la station spatiale internationale, pratiquement libres de toute gravité. Demain, les séjours spatiaux vers la Lune ou Mars pourraient durer plusieurs années. De gros changements pour le corps humain.

    Associated tags:

  6. Images de science: mesurer un volcan en éruption depuis l’espace en temps reel

    Publishing date:

    April 27, 2021

    Quasiment toute la population islandaise vit sous la menace des volcans. Vendredi 19 mars 2021 à environ 20h45 une éruption a commencé dans une zone qui n’avait pas connu d’éruption depuis le XIVe siècle, à moins de 40 km de la capitale Reykjavík. Il s’agit d’une éruption effusive et de faible volume : du magma fluide est émis en surface sous forme de coulées dans une zone inhabitée. Des images des satellites « Pléiades » ont permis de cartographier sans délai la progression de la coulée de lave et d’estimer le taux de magma émis autour de 6 mètres cubes par seconde pendant les dix premiers jours d’éruption.

    Associated tags:

  7. À la chasse aux débris spatiaux

    Publishing date:

    March 19, 2021

    Les débris spatiaux sont une des conséquences inhérentes à l’activité humaine dans l’espace. Les premiers débris spatiaux sont arrivés en 1957, soit plus de 98 % de la masse mise sur orbite lors du lancement de Sputnik-1.

    Associated tags:

  8. Bon vent, mais surtout bonne collecte!

    Publishing date:

    January 27, 2021

    Les océans couvrent environ les deux tiers de la surface de la Terre, les observer et comprendre leur fonctionnement représentent une tâche immense et complexe. Le besoin de collecte de données sur cet environnement si peu accessible est par conséquent récurrent, tant depuis les débuts de l’océanographie moderne qu’aujourd’hui afin de comprendre, en particulier, les évolutions du climat.

    Associated tags: